Makenoize

Faire du bruit en silence et avec humour, c'est tout le challenge que s'est fixé Makenoize. Cet amoureux de Montréal distribue généreusement des pochoirs représentant, entre autres, des émoticônes. À chaque fois, sa signature ou un mot comme "amour", "bonjour hi", "coucou", "Montréal"... vient former le sourire du smiley. Enthousiaste, Make Noize s'infiltre un peu partout dans la ville et transmet des messages positifs ou drôles. Il détourne d'autres symboles courants de notre société de consommation. Cet ambassadeur de la bonne humeur semble vouloir injecter une bonne dose de bonheur aux passants. Comment refuser une telle invitation ?

Que ce soit par la taille ou le message transmis, il existe de nombreuses variantes (taille, message) de ce bonhomme optimiste. Mais le but reste le même : faire sourire les gens.
Que ce soit par la taille ou le message transmis, il existe de nombreuses variantes (taille, message) de ce bonhomme optimiste. Mais le but reste le même : faire sourire les gens.
Que ce soit par la taille ou le message transmis, il existe de nombreuses variantes (taille, message) de ce bonhomme optimiste. Mais le but reste le même : faire sourire les gens.
Que ce soit par la taille ou le message transmis, il existe de nombreuses variantes (taille, message) de ce bonhomme optimiste. Mais le but reste le même : faire sourire les gens.
Que ce soit par la taille ou le message transmis, il existe de nombreuses variantes (taille, message) de ce bonhomme optimiste. Mais le but reste le même : faire sourire les gens.
Que ce soit par la taille ou le message transmis, il existe de nombreuses variantes (taille, message) de ce bonhomme optimiste. Mais le but reste le même : faire sourire les gens.
Que ce soit par la taille ou le message transmis, il existe de nombreuses variantes (taille, message) de ce bonhomme optimiste. Mais le but reste le même : faire sourire les gens.
Que ce soit par la taille ou le message transmis, il existe de nombreuses variantes (taille, message) de ce bonhomme optimiste. Mais le but reste le même : faire sourire les gens.

Que ce soit par la taille ou le message transmis, il existe de nombreuses variantes (taille, message) de ce bonhomme optimiste. Mais le but reste le même : faire sourire les gens.

Makenoize décline aussi son travail sous la forme d'autocollants. Il lui arrive de collaborer avec des artistes comme Roc514.
Makenoize décline aussi son travail sous la forme d'autocollants. Il lui arrive de collaborer avec des artistes comme Roc514.

Makenoize décline aussi son travail sous la forme d'autocollants. Il lui arrive de collaborer avec des artistes comme Roc514.

Généreux en amour, Makenoize accroche aussi des pochoirs en forme de cœurs. Généreux en amour, Makenoize accroche aussi des pochoirs en forme de cœurs.
Généreux en amour, Makenoize accroche aussi des pochoirs en forme de cœurs. Généreux en amour, Makenoize accroche aussi des pochoirs en forme de cœurs.
Généreux en amour, Makenoize accroche aussi des pochoirs en forme de cœurs. Généreux en amour, Makenoize accroche aussi des pochoirs en forme de cœurs.

Généreux en amour, Makenoize accroche aussi des pochoirs en forme de cœurs.

Des baskets signées Makenoize.Des baskets signées Makenoize.

Des baskets signées Makenoize.

Ici, Makenoize détourne un écran d'ordinateur et la marque Facebook, rebaptisée à l'occasion "Fessebook".

Ici, Makenoize détourne un écran d'ordinateur et la marque Facebook, rebaptisée à l'occasion "Fessebook".

Ce panneau humoristique nous rappelle à l'essentiel.Ce panneau humoristique nous rappelle à l'essentiel.

Ce panneau humoristique nous rappelle à l'essentiel.

En temps de COVID-19, Makenoize a installé cette sculpture dans un parc.En temps de COVID-19, Makenoize a installé cette sculpture dans un parc.
En temps de COVID-19, Makenoize a installé cette sculpture dans un parc.En temps de COVID-19, Makenoize a installé cette sculpture dans un parc.

En temps de COVID-19, Makenoize a installé cette sculpture dans un parc.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Ariane Dadier

Depuis mon arrivée à Montréal en juin 2012, je prends des instantanés insolites de la ville. Toutes les photos de ce site sont créditées © Ariane Dadier

Commenter cet article

covix 22/10/2019 18:26

Bonsoir,
Génial ce petit bonheur dans les rues de Montréal, cela fait di bien.
Bonne soirée
Bises