Clet Abraham

En visite cet été à Montréal, Clet Abraham a détourné des panneaux de signalisation dans l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal. Selon un article de Pamplemousse.ca, l'artiste français en aurait transformé une trentaine dans ce quartier. Flèches, arrêts, sens interdits... ont été réinterprétés avec poésie, débouchant sur des associations d'idées surprenantes. Ainsi, une obligation de tourner à gauche ou d'aller tout droit se métamorphose en orignal (photo de couverture).

À chaque intervention, Clet Abraham utilise un adhésif pour préserver le mobilier urbain et conserver la lisibilité initiale de la signalétique. Avec ses relectures très personnelles du Code de la route, Clet Abraham embellit la ville et fait un pied-de-nez courtois à l'autorité. En filigrane, il pointe du doigt un système contraignant fait d'autorisations et d'interdictions réglementées. En échange, il nous conduit dans son univers imaginaire et revisite librement les symboles du quotidien. Son terrain de jeu est sans limites puisque ses trouvailles insolites se retrouvent un peu partout dans le monde. Piétons, circulez ! Tout est à voir...  

Une fleur pousse dans une entrée interdite.

Une fleur pousse dans une entrée interdite.

Un soleil émerge d'une interdiction métamorphosée en nuage.

Un soleil émerge d'une interdiction métamorphosée en nuage.

Cette indication routière devient un bonhomme pressé. Merci à mon amie Giuditta pour le premier coup d'œil !

Cette indication routière devient un bonhomme pressé. Merci à mon amie Giuditta pour le premier coup d'œil !

Un verre de vin se renverse dans une entrée interdite.

Un verre de vin se renverse dans une entrée interdite.

Quand "l'arrêt" devient "art".
Quand "l'arrêt" devient "art". Quand "l'arrêt" devient "art".

Quand "l'arrêt" devient "art".

Une flèche signalant un sens unique transperce un cœur.

Une flèche signalant un sens unique transperce un cœur.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Ariane Dadier

Depuis mon arrivée à Montréal en juin 2012, je prends des instantanés insolites de la ville. Toutes les photos de ce site sont créditées © Ariane Dadier #montrealstreetart

Commenter cet article
C
Bonsoir,
C'est de l'art et le sens n'est pas altéré. J'aime beaucoup.
Bonne journée
Bises
Répondre
W
Absolument génial !
Répondre