Le cône orange

Difficile de concevoir Montréal sans son cône orange. D'innombrables chantiers municipaux en cours expliquent la forte densité de cette population ordinaire. Ces plots à rayures bicolores envahissent l'espace urbain quitte à être parfois lâchement abandonnés sur la voie publique. Selon une estimation datant de 2015, ils étaient près de 100 000 dans le Grand Montréal !

 

Bris de canalisation, fuites de gaz, nids-de-poule, affaissements de la chaussée... la ville est en travaux perpétuels au grand dam des automobilistes et des passants.

Bris de canalisation, fuites de gaz, nids-de-poule, affaissements de la chaussée... la ville est en travaux perpétuels au grand dam des automobilistes et des passants.

Ponto, l'adorable personnage de bande dessinée de l'illustratrice Tania Mignacca, est devenu l'emblème de la ville en travaux. Chaque semaine, il lui arrive une nouvelle aventure satirique disponible en ligne.

Lors du Festival Mural 2017, l'artiste français Eldiablo a présenté "Urbanukshuk". Il a détourné des cônes oranges et les a empilés comme les sculptures traditionnelles de l'art inuit.

Avec ses collages désopilants, l'artiste Csrk brocarde la circulation montréalaise déroutante. Ici, Mario Bros, reconnaissable de dos, est pris dans l'enfer dantesque et ubuesque des panneaux de signalisation.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Ariane Dadier

Depuis mon arrivée à Montréal en juin 2012, je prends des instantanés insolites de la ville. Toutes les photos de ce site sont créditées © Ariane Dadier #montrealstreetart

Commenter cet article
L
je découvre ces cones oranges !!
plus grands que chez nous-
de l'art qui ne coute pas cher ! bel humour !
Bonne journée- amitiés audoises-
Répondre
A
Merci Lady Marianne pour votre message. Contente de voir que vous faites connaissance avec nos cônes montréalais. Bonne soirée.
C
Bonjour,
J'aime bien l'humour qui passe dans ce sujet, il est bien util ce cône orange, mais parfois il nous exaspère.
Bonne journée
Bises
Répondre
A
Merci Covix ! Oui, c'est finalement une belle histoire d'amour et de haine. À bientôt. Ariane