Lee Nickless

Un oiseau posé sur une branche ou sur une corde, un suricate surgissant d'une porte, un petit écureuil... peuplent l'univers poétique de Lee Nickless. Au cours du Festival Mural 2018, l'artiste originaire d'Australie a caché plusieurs de ses délicats petits dessins sur le boulevard Saint-Laurent. Le talent impressionnant de Lee Nickless réside dans sa manière très réaliste de "croquer" les animaux. Il arrive à produire un effet de profondeur, avec un dégradé de couleurs et un subtil jeu d'ombres. Lee Nickless invite les rêveurs à côtoyer sa merveilleuse faune dans la jungle urbaine.

Une douceur infinie ressort des dessins de Lee Nickless.

Une douceur infinie ressort des dessins de Lee Nickless.

Lee Nickless
Lee Nickless
Un drôle de suricate apparaît dans un encadrement de porte.
Un drôle de suricate apparaît dans un encadrement de porte.

Un drôle de suricate apparaît dans un encadrement de porte.

Cet écureuil refait surface après la fonte des neiges.

Cet écureuil refait surface après la fonte des neiges.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Ariane Dadier

Depuis mon arrivée à Montréal en juin 2012, je prends des instantanés insolites de la ville. Toutes les photos de ce site sont créditées © Ariane Dadier #montrealstreetart

Commenter cet article
M
Effectivement c'est une très belle expo urbaine
Répondre
A
Merci pour ton commentaire et pour l'artiste Miss Fuji ! À bientôt.
C
Bonsoir,
Merci de ce partage, j'aime beaucoup ces collages.
Bonne soirée
Bises
Répondre
A
Contente que ces petites peintures te plaisent Covix ! À bientôt. Ariane