Starkey

Accroché en hauteur à l'entrée de ruelles ou en contrebas à un coin de rue, le lapin de Starkey déride les zygomatiques. Surnommé le "wabbit*", ce personnage distrayant a des attributs récurrents comme deux grandes quenottes, un air un peu ahuri ou une mine fatiguée. Depuis le début de leur observation il y a trois ans, ces créatures peintes sur bois se sont reproduites dans les rues montréalaises et revêtent des formes toujours plus originales. Que la traque continue !

Starkey peint sur une découpe de bois et utilise aussi l'autocollant comme support de diffusion. Starkey peint sur une découpe de bois et utilise aussi l'autocollant comme support de diffusion.
Starkey peint sur une découpe de bois et utilise aussi l'autocollant comme support de diffusion. Starkey peint sur une découpe de bois et utilise aussi l'autocollant comme support de diffusion.
Starkey peint sur une découpe de bois et utilise aussi l'autocollant comme support de diffusion. Starkey peint sur une découpe de bois et utilise aussi l'autocollant comme support de diffusion.
Starkey peint sur une découpe de bois et utilise aussi l'autocollant comme support de diffusion. Starkey peint sur une découpe de bois et utilise aussi l'autocollant comme support de diffusion.

Starkey peint sur une découpe de bois et utilise aussi l'autocollant comme support de diffusion.

Le "wabbit" évolue dans un univers décalé. Sur les deux premières images, on le retrouve avec l'oiseau de Roc514.Le "wabbit" évolue dans un univers décalé. Sur les deux premières images, on le retrouve avec l'oiseau de Roc514.
Le "wabbit" évolue dans un univers décalé. Sur les deux premières images, on le retrouve avec l'oiseau de Roc514.Le "wabbit" évolue dans un univers décalé. Sur les deux premières images, on le retrouve avec l'oiseau de Roc514.
Le "wabbit" évolue dans un univers décalé. Sur les deux premières images, on le retrouve avec l'oiseau de Roc514.Le "wabbit" évolue dans un univers décalé. Sur les deux premières images, on le retrouve avec l'oiseau de Roc514.
Le "wabbit" évolue dans un univers décalé. Sur les deux premières images, on le retrouve avec l'oiseau de Roc514.Le "wabbit" évolue dans un univers décalé. Sur les deux premières images, on le retrouve avec l'oiseau de Roc514.

Le "wabbit" évolue dans un univers décalé. Sur les deux premières images, on le retrouve avec l'oiseau de Roc514.

Le "wabbit" se retrouve aussi sous la forme de graffitis.Le "wabbit" se retrouve aussi sous la forme de graffitis.

Le "wabbit" se retrouve aussi sous la forme de graffitis.

Bien loin des "wabbits", ces autres créations de Starkey évoquent un drôle d'interrupteur.Bien loin des "wabbits", ces autres créations de Starkey évoquent un drôle d'interrupteur.Bien loin des "wabbits", ces autres créations de Starkey évoquent un drôle d'interrupteur.

Bien loin des "wabbits", ces autres créations de Starkey évoquent un drôle d'interrupteur.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Ariane Dadier

Depuis mon arrivée à Montréal en juin 2012, je prends des instantanés insolites de la ville. Toutes les photos de ce site sont créditées © Ariane Dadier

Commenter cet article